ANCHEL Javier
Né en 1964 à Clermont Ferrand.
Vit et travaille à Clermont Ferrand (Puy-de-Dôme)
Sculpteur autodidacte

Présentation de l'œuvre
SORCIER L'œuvre présentée ici est créée à partir de trois pièces rouillées représentant un sorcier africain effectuant une danse. Pour moi, cela représente bien l'image que j'ai de l'Afrique où chaque objet quotidien est important et rare ; ainsi, il est réutilisé à l'infini.

Présentation de l'artiste
Pratique la sculpture depuis une dizaine d'années. Première exposition en juin 2000 au Centre Culturel Espagnol de Clermont-Ferrand, puis dans diverses galeries. Participe régulièrement au Marché de l'Art de Clermont-Ferrand. Plusieurs de ses sculptures créées à partir de pièces mécaniques sont exposées à une manifestation sur l'innovation automobile.

Démarche de l'artiste
J'ai tout d'abord commencé en suivant les cours du soir aux Beaux-Arts de Clermont-Ferrand, section modelage. Puis, je me suis senti inspiré par les assemblages de pièces mécaniques, d'outils ou autres objets devenus obsolètes et voués à la destruction.
Ce qui me plaît, c'est d'arriver à créer un ensemble à partir de ces objets pour représenter une forme ou une idée, et, qu'une fois la création terminée, on ait l'impression que l'objet initial n'a été inventé que pour faire partie intégrante de cet ensemble et non pour son utilisation d'origine.

Pistes de travail
Pour tous ceux qui ont une imagination débordante et pour les autres qui ne le savent pas.
Tout d'abord pour réaliser une sculpture faite d'assemblage de différents objets comme celle qui est présentée ici, il faut trouver les objets qui vont la composer. Alors pour commencer nous pourrons suivre deux chemins différents :
- le premier consiste à chercher des objets sans aucun but précis en se laissant guider par son inspiration (les brocantes sont des lieux idéaux pour ce genre de quête). Quand on découvre les objets, outils ou autres choses c'est comme ci eux-mêmes nous disaient ce qu'ils voulaient devenir.
- l'autre chemin nous emmène dans l'autre sens c'est-à-dire que l'on commence par une idée de ce que l'on veut créer et avec quels objets nous allons réaliser cette sculpture. Il ne reste plus qu'à trouver les objets en question et de les assembler.
J'utilise parfois les deux méthodes, mais la première est sans doute la plus simple car il est toujours plus facile de trouver ce que l'on ne cherche pas plutôt que le contraire.
Alors à tous les professeurs, faites de votre mieux pour éveiller les sens de nos enfants, car les artistes de demain sont déjà entre vos mains.

H. 40 x 23 x 16 cm